Anthony Gonçalves pousse un Messin sur son banc, le Strasbourgeois s’expose à une sanction.

Anthony Goncalves RC Strasbourg

Scène stupéfiante sur la pelouse du stade de la Meinau ce dimanche, lors du derby Strasbourg-Metz (2-2), à la 78e minute de jeu. Les membres du staff grenat se lèvent comme un seul homme, interpellant l’arbitre, le coach Frédéric Hantz ira même jusqu’à entrer quelques mètres sur le terrain… La raison ? Un mauvais geste du milieu strasbourgeois Anthony Gonçalves.

Alors qu’il venait récupérer le ballon – qui avait roulé jusqu’au banc messin — pour jouer la touche, le joueur du Racing a poussé de la main Quentin Beunardeau, le gardien remplaçant du FC Metz qui s’est retrouvé au sol.

L’arbitre n’a rien vu sur le moment. Le Strasbourgeois n’a donc pas été sanctionné. Mais la tension déjà bien palpable dans ce derby de l’Est arrivera alors à son climax entre les deux camps et notamment entre les acteurs présents sur chaque banc de touche.

L’AFP avance que le milieu de 32 ans s’expose à une sanction de la commission de discipline de la Ligue.

Quelques secondes plus tard, Strasbourg égalise grâce à Seka. Le but n’aura pas fait redescendre la tension : bon nombre de Strasbourgeois iront provoquer les Messins, dont Anthony Gonçalves pointant du doigt les uns après les autres les Lorrains sur le banc de touche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *